Avez-vous, en tant qu’intérimaire, droit aux jours fériés légaux ?

Tout ce qu’il faut savoir sur les jours fériés légaux en tant qu’intérimaire _ ASAP.be

Vous travaillez à temps plein, à temps partiel, en intérim ou dans le cadre d’un contrat à durée (in)déterminée ? Peu importe que vous soyez ouvrier ou employé : en Belgique, tous les travailleurs ont droit à un certain nombre de jours fériés légaux. Pour tout savoir sur le sujet, lisez cet article.  

Jours fériés légaux : quels sont-ils ?

Chaque année compte 10 jours fériés légaux récurrents. Marquez-les dans votre agenda !

  • 1er janvier : jour de l’An
  • lundi de Pâques
  • Ascension
  • 1er mai : fête du Travail
  • lundi de Pentecôte
  • 21 juillet : fête nationale
  • 15 août : Assomption
  • 1er novembre : Toussaint
  • 11 novembre : Armistice
  • 25 décembre : Noël

Avez-vous, en tant qu’intérimaire, droit aux jours fériés légaux ?

Bien entendu. Les intérimaires bénéficient également des jours fériés légaux. À certaines conditions, du moins.  

   Le jour férié tombe pendant votre contrat d’intérim.

   À l’instar des collaborateurs permanents, vous
   avez droit à un jour férié rémunéré. Par exemple :
   votre contrat court du lundi au vendredi et Noël
   tombe le jeudi. Le jeudi est donc un jour férié
   rémunéré pour vous aussi.

   Le jour férié tombe entre deux contrats d’intérim.

   Ce jour férié est-il le seul jour intercalé entre deux
   contrats ? Vous bénéficiez dans ce cas du jeudi
   comme un jour libre rémunéré.

   Le jour férié tombe après votre contrat d’intérim.

   Vous avez éventuellement droit à un jour rémunéré
   à condition que vous n’ayez pas de nouveau job à
   l’issue de votre contrat d’intérim :

 

  • vous avez travaillé moins de 15 jours en intérim et n’avez pas de nouveau contrat ? Dans ce cas, vous n’aurez pas droit au jour férié rémunéré ;
     
  • vous avez travaillé de 15 jours à un mois en intérim et n’avez pas de nouveau contrat ? Dans ce cas, vous aurez droit à 1 jour férié rémunéré à condition qu’il tombe dans les 14 jours calendrier qui suivent votre dernier contrat** ;
     
  • vous avez travaillé plus de 15 jours en intérim et n’avez pas de nouveau contrat ? Dans ce cas, vous aurez droit à tous les jours fériés rémunérés qui tombent dans les 30 jours calendrier qui suivent votre dernier contrat**.

** Comment déterminer la période de travail en intérim antérieure ?

  • Tous les jours travaillés comptent. Peu importe que vous ayez eu un ou plusieurs contrats : contrats journaliers, contrats hebdomadaires ou contrats pour des périodes plus longues.
  • Votre contrat d’intérim court jusqu’au vendredi et vous avez un nouveau contrat le lundi ? Le samedi et le dimanche entrent également en compte pour votre calcul.

Que faire si vous devez travailler ou si l’entreprise est fermée pendant un jour férié ?
 

 

   Vous travaillez à temps plein

   Vous travaillez à temps partiel*

   Vous devez travailler
   un jour férié.

   Vous avez travaillé plus de 4
   heures 
? Dans ce cas, vous avez
   droit à une journée entière de
   repos compensatoire
.

   La durée de votre repos
   compensatoire correspond à la durée
   réelle de votre prestation.
 

   Vous avez travaillé moins de 4 
   heures 
? Dans ce cas, vous
   recevez une demi-journée de
   repos compensatoire
à prendre
   avant ou après 13 h. Ce jour-là,
   vous ne pouvez pas non plus
   travailler plus de 5 heures.

   Vous travaillez par exemple 3 heures
   un jour férié ? Dans ce cas, vous
   pourrez précisément récupérer ces 3
   heures a posteriori sous forme de
   repos compensatoire.

   Le jour férié légal
   tombe un dimanche
   ou un jour de
   fermeture de
   l’entreprise.

   Vous bénéficiez d’un jour de congé de substitution à une autre date. Ce
   jour de substitution est soumis aux mêmes règles qu’un jour férié. Le
   nombre d’heures que vous auriez prestées lors de ce jour de congé de
   substitution importe peu.

 

Vous ne répondez pas aux conditions pour bénéficier d’un jour férié rémunéré ? En tant que demandeur d’emploi, vous percevez une allocation de chômage de la part de l’ONEM.

Vous travaillez par l’intermédiaire d’ASAP et vous avez des questions sur les jours fériés légaux ? Prenez vite contact avec l’agence ASAP la plus proche.

Nos conseillers vous fourniront tous les informations nécessaires en fonction de votre job.

Enjoy your Holiday!
Enjoy your Job!

* Est entendu par « travail à temps partiel » : un contrat de travail à temps partiel, une interruption de carrière à temps partiel, le fait de travailler à mi-temps, à 4/5e, sous le régime des prestations réduites pour convenance personnelle ou pour raison médicale et le congé politique à temps partiel.

Source : FGTB Intérim et CGSLB

Réactions

×
×