Diplômé et à la recherche d’un job ? Voici les infos indispensables ! | ASAP
Accueil / Artikel / Diplômé et à la recherche d’un job ? Voici les infos indispensables !

Diplômé et à la recherche d’un job ? Voici les infos indispensables !

Diplômé et à la recherche d’un job ? Voici les infos indispensables !

Enfin ! Les examens (de seconde session) sont terminés et vous êtes prêt à partir à la conquête du monde du travail. N’oubliez pas de remplir quelques formalités pour que votre nouveau statut de demandeur d’emploi soit parfaitement en règle. 

Premier arrêt : passez au FOREM ou chez ACTIRIS

Le FOREM est l’agence pour l’emploi officielle en Région wallonne (adressez-vous à ACTIRIS si vous résidez en Région Bruxelles-Capitale et au VDAB si vous habitez en Région flamande). Cet organisme vous aidera à trouver votre (premier) job. N’oubliez pas de vous y inscrire comme demandeur d’emploi le plus rapidement possible. Vous pouvez facilement le faire en ligne sur leforem.be. Le stage d’attente pour bénéficier des allocations de chômage prend cours au moment de votre inscription.

1. Durée de votre stage d’insertion professionnelle

En tant que jeune diplômé, vous ne bénéficiez pas immédiatement d’allocations. Vous devez, en effet, attendre la fin du « stage d’insertion professionnelle ». Il dure 1 an, soit 310 jours calendrier (sans compter les dimanches et jours fériés pour être précis).

  • Vous êtes diplômé en janvier et vous abandonnez votre statut d’étudiant ? Votre stage d’insertion professionnelle commence dès que vous êtes inscrit au FOREM. Attention : vous ne pouvez alors plus travailler sous le statut d’étudiant.
     
  • Vous êtes diplômé en juin ou en juillet ? Inscrivez-vous sans tarder comme demandeur d’emploi. En vous inscrivant avant le 10 août, votre stage d’insertion professionnel commence le 1er août. Après cette date, la date de votre inscription correspond au début de votre stage d’insertion professionnelle. Attention : vous pouvez encore travailler sous le statut d’étudiant de juillet à septembre inclus.  
     
  • Vous passez par la case « seconde session » et êtes diplômé en septembre ? Votre stage d’insertion professionnelle débute après votre inscription au FOREM. Vous pouvez tout de même encore travailler comme étudiant en septembre.

2. Tout juste diplômé et occupé à temps plein

Vous avez terminé un stage de rêve et êtes engagé dans cette même entreprise ? Les examens sont à peine terminés que vous décrochez déjà un job ? Pas besoin de vous inscrire au FOREM : votre stage d’insertion professionnelle commence dès votre premier jour de travail officiel (félicitations, au fait !).

3. Tout juste diplômé et occupé à temps partiel

Vous êtes engagé à temps partiel ? Votre stage d’insertion professionnel suit le même rythme. Vous devrez donc attendre plus longtemps avant de bénéficier des allocations de chômage. Votre stage d’insertion professionnelle (plus long) commence, dans ce cas-ci aussi, à la date de votre premier jour de travail officiel.

Vous n’avez pas choisi volontairement de travailler à temps partiel ? Vous cherchez un job à temps plein ou un deuxième emploi pour avoir un horaire complet ? Dans ce cas, inscrivez-vous au FOREM comme demandeur d’emploi à temps partiel. Votre stage d’insertion professionnelle sera ainsi fixé à une durée standard d’un an, mais vous serez tenu de réagir aux offres d’emploi à temps partiel proposées par le FOREM.

4. Fin d’emploi – que se passe-t-il maintenant ?

Votre premier job ne correspond pas à vos attentes ou il n’était prévu que pour une durée déterminée ? Retournez au FOREM pour vous réinscrire comme demandeur d’emploi ou faites-le en ligne ! SI vous omettez de le faire, votre stage d’insertion professionnelle ne se poursuit pas.

5. Votre (vos) premier(s) job(s) grâce à ASAP

Pourquoi ne pas vous lancer comme intérimaire (une très bonne façon d’accumuler les premières expériences professionnelles et d’enrichir votre C.V.) ? Tant que vos missions d’intérim ne dépassent pas 28 jours, votre inscription au FOREM reste valable et votre stage d’insertion professionnelle se poursuit sans interruption. Pas besoin de se réinscrire après chaque emploi, ce qui est plutôt pratique !

Allocations familiales

Vos parents reçoivent une allocation mensuelle qui les aide à financer votre éducation et vos études, et ce, jusqu’au mois de votre 25e anniversaire compris (sous certaines conditions).

  • Vous vous inscrivez comme demandeur d’emploi ? Vous avez encore droit à cette allocation pendant maximum 12 mois (ce n’est pas un hasard si cette durée équivaut au stage d’insertion professionnelle).
  • Vous commencez à travailler : peu importe que vous décrochiez un contrat à temps plein, à temps partiel ou même à durée déterminée : les allocations familiales ne sont plus versées dans votre cas.

Vous trouverez tous les détails concernant les allocations familiales ici.

Mutuelle

S’affilier à une mutuelle est obligatoire en Belgique. Vous êtes assuré par vos parents pendant vos études et/ou jusqu’à vos 25 ans. Vous êtes cependant obligé de vous affilier comme titulaire dans les cas suivants :

  • Vous êtes inscrit au FOREM comme demandeur d’emploi et êtes en stage d’insertion professionnelle ? Vous restez assuré par le biais de vos parents.
  • Vous commencez à travailler sous le statut de salarié ou d’indépendant ? Affiliez-vous en tant que titulaire.
  • Votre stage d’insertion professionnelle est terminé et vous n’avez pas d’emploi ? Vous devez aussi vous affilier à une mutuelle comme titulaire.

Conseil : l’assurance maladie obligatoire garantit un remboursement (partiel) des frais médicaux. Nous vous conseillons toutefois de souscrire une assurance hospitalisation supplémentaire qui couvre de nombreux frais non remboursés lors d’une admission à l’hôpital.

Syndicat ou caisse auxiliaire

Un syndicat est une organisation des travailleurs qui agit dans l’intérêt des travailleurs et qui négocie des conditions de travail spécifiques avec les employeurs et les organes politiques : votre salaire, les CCT, la durée de travail et les conditions de travail. Le versement des allocations de chômage s’effectue toutefois aussi via (entre autres) le syndicat. Vous pouvez vous affilier à l’un des trois syndicats belges : la CSC, la FGTB ou la CGSLB. Vous payerez une cotisation annuelle pour votre affiliation.

L’affiliation à un syndicat n’est pas obligatoire. Vous pouvez, en effet, vous adresser à la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage. Cette affiliation est gratuite.

Il n’est pas nécessaire de prendre directement contact avec un syndicat ou la caisse auxiliaire directement après vos études. Vous devrez le faire une fois que vous recevrez le document du FOREM attestant la fin de votre stage d’insertion professionnelle. Munissez-vous de ce document pour vous mettre en règle et bénéficier des allocations de chômage.

ASAP

Envie de faire une entrée triomphale sur le marché du travail ? Faites confiance à ASAP. En plus de trouver des offres d’emploi exceptionnelles dans une foule d’entreprises et de secteurs, nos experts de la recherche d’emploi vous donnent des astuces en or pour postuler. Vous multiplierez vos chances de décrocher le job de vos rêves !


Déjà dans le monde du travail ? Créez ici votre profil, consultez nos offres d’emploi et plongez-vous dans notre dossier consacré aux candidatures et aux entretiens d’embauche.


Bonne chance et… Enjoy your (first) Job !